CCXXXVII

Une réflexion sur “CCXXXVII”

  1. Et oui mon ami bien dit. Hélas, la symbolique se perd comme la poésie, car c’est l’opérationnel, sans tabou, sans besoin de sublimer, qui prend le pouvoir sur terre. Les peurs n’alimentent plus les mythes. La peur est le moteur du savoir. Mais Seule la peur de la mort, du néant, règne encore. Donc le transhumanisme monte. Perdurer physiquement et jouir de tous ses sens: voilà la vraie quête moderne. Mais Homere, La fontaine et ses fables, c’est hélas dépassé. L’intellect n’a plus de boulot à faire pour stopper l’instinct. Pas de Dieu, pas de morale, pas de punition. Pourquoi se priver? Le retour du Ça freudien mon ami, sans limites. Voilà où nous a mené la mort de Dieu.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s