CCCIII

Abomination hubristique, le calendrier grégorien est une invention marchande et judiciaire ayant pour finalité, entre autres, de décaller ses civils de la Nature puisqu’il n’observe aucun évènement céleste mais établit bien le culte superficiellement solaire du dieu pécunier, guerrier et romain : Janus, Chaos des anciens. Continuer la lecture CCCIII

CCCI

Il demeurera vain de prétendre chercher une vie qui réponde aux critères terrestres sur des corps autres que la Terre et supposément à des « millions de milliards de kilomètres » d’elle, comme si les luminaires ne démontraient pas déjà une forme de vie bien supérieure par leur existence propre. Il faut se faire pitre ou menteur … Continuer la lecture CCCI

CCC

Les Elohim hébraïques restent une version revisitée des Neteru d’Égypte antique : manifestations multiples du Dieu unique Amen (Amun, Amon, Imana, Amma), bibliquement traduites par « anges ». C’est donc vers le continent africain et ses langues qu’il faut se tourner si l’on souhaite compléter ce casse-tête, car ils détiennent encore à ce jour toutes les clefs … Continuer la lecture CCC

CCXCIX

L’anarchisme n’est pas un courant politique, ni une idéologie, car c’est d’abord un regard avisé sur la nature humaine : une conscience anthropologique – sur laquelle un nom a été apposé puisqu’il fallait bien déclarer l’entrave actuelle de l’autorité ou du pouvoir dont elle nous soulage. On ne pourrait qualifier ce mode de vie dans … Continuer la lecture CCXCIX

CCXCV

Fondé sur l’étymologie des titres Amma, Amun, Imen ou encore Imana, tous signifiant « le Caché », « l’Occulte », et qui pré-datent de loin les récits bibliques, le prénom Immanuel (Emmanuel) d’un messie symbolique démontre l’ascendance négro-africaine des langues sémitiques et de la métaphysique hébraïque. De ce fait, il nous faut logiquement comprendre que ce prénom indique effectivement, … Continuer la lecture CCXCV

CCXCIV

Des Lumières philosophiques de France, je n’ai seulement à cœur l’œuvre de Monsieur Rousseau dont l’existence n’a cessé d’être perturbée par les foudres de ses collègues puisqu’elle ne partageait manifestement aucun vice avec les athéistes, les pédophiles, les esclavagistes et les capitalistes. Continuer la lecture CCXCIV