CCXLIII

Zéro et infini cosmologiques ne sont que contes célèbres ; un rien et un sans fin ne sauraient être liés, égaux ou même opposés, car à l’antipode de la somme, de la totalité, se trouve le singulier, l’unité, et les lois universelles de la physique ne leur connaissent d’extrêmes plus larges. Continuer la lecture CCXLIII

Polyèdres réguliers

Design graphique, Villeurbanne, juillet 2019 Construits sur une fleur de vie, ci-dessus, les cinq polyèdres réguliers, solides dits « de Platon » qui s’est, en vérité, formé pendant 13 ans en terre de Khem (Égypte ancienne) auprès des prêtres Sekhnuphis à Héliopolis, et Khnuphis à Memphis. Son disciple Dermodore confirmera la présence de son maître en « … Continuer la lecture Polyèdres réguliers

Tétragrammaton et Géométrie Sacrée : notes, étude et propositions

יהוה / YHWH « Le Sefer Yetzira explique que la création du monde fut réalisée par manipulation des quatre lettres formant le Tétragramme יהוה / YHWH. » יהוה, francisé YHWH, apparaît environ 6847 fois dans les Écrits Sacrés. C’est une sorte d’acronyme, description la plus proche de ce qui pourrait être un nom de la … Continuer la lecture Tétragrammaton et Géométrie Sacrée : notes, étude et propositions

XLVI

L’univers semble bien plus géométrique qu’algébrique ; il organise des essences, en formes, sur des axes et selon des relations. Si l’on arrive à lui voler quelques secrets en tirant une arithmétique de tout, cela ne signifie absolument pas que tout est nombre – que l’on me fasse parvenir l’équation d’un humain ou d’un arbre… … Continuer la lecture XLVI