CCXC

On pourrait argumenter – et à raison – que l’argent n’est qu’un simple outil. Mais, lorsque cet argent devient la propriété privée d’une poignée d’usuriers en forçant l’utilisation et condamnant, ainsi, des milliers de générations au labyrinthe de la dette, à l’obligation du labeur ou de la criminalité par exploitation ou par corruption, à la … Continuer la lecture CCXC

CCXLVIII

Soyez humains avant d’être citoyens d’une zone géographique imaginaire et, tout naturellement, vos anxiétés nationalistes s’estomperont en divulguant les faiblesses de la sédentarité urbaine que sont l’addiction à la dégénérescence, la servitude monétaire et la soumission à une caste dirigeante. Continuer la lecture CCXLVIII

CXCIII

Et plus aucun soleil ne se lève sans que je ne m’étonne de la malédiction qui empêche les humains de se débarrasser définitivement de ce poison qu’est l’argent – constatant qu’il ne reste désormais aucun pays sur le sol duquel on puisse jouir de l’existence en ne rendant point compte à une institution monétaire. Continuer la lecture CXCIII

LXXI

Qu’il en ait, soi-disant, « toujours été ainsi », ne doit plus être une excuse – vaine tentative – pour justifier la paresse d’esprit, la mollesse d’idéaux, l’ignorance des faits et la lâcheté de conserver un confort pour ne pas agir, qui ont conduit à l’acquiescement systématique des pires cas de figure oppressant les populations. … Continuer la lecture LXXI

LXVIII

Ce que l’on appelle « argent » – qui est une escroquerie basée sur la dette et l’usure – ne peut avoir d’autre valeur que celle qui lui est accordée. En d’autres termes, la seule raison pour laquelle nous utilisons ce numéraire créé, de validité imaginaire et collective, est que nous y sommes forcés. Continuer la lecture LXVIII